concept

un peu de théorie

Dans ce cadre, les principaux éléments, ceux les plus determinants à former la personnalité, sont ceux autour des fonctionnements dits "cognitifs". À savoir comment vous recherchez les informations, et ensuite comment vous prenez vos décisions. Sachant que vous faites ces actions plus ou moins consciemment, et de façon soit disons "introcentrée" soit "extrocentrée". Ces néologismes étant clairement compréhensibles, ils interdisent les mauvaises interprétations de mots improprement utilisés. Nos fonctionnements sont donc individuels, il est important de toujours se rappeler que nous sommes très différents les uns des autres. Et qu'il est souvent plus facile de se comprendre avec quelqu'un d'un profil compatible, qu'avec les proches de sa propre communauté, quelle soit familiale, amicale, professionnelle, ou autre.

• Représentation des fonctions cognitives.

cliquez pour zoomer

• Modalités de fonctionnement des fonctions cognitives.
cliquez pour zoomer

groupes
Les profils sont divisés en 4 groupes comportant 4 éléments chacun.
Chaque groupe a une fonction autour de l’unification, la clarification, l’activation et la stabilisation.
Le premier, qui représente 10% des individus, fait confiance et s’adapte diplomatiquement.
Le deuxième le plus rationnel de tous, 10% également de la population, fait confiance mais s’adapte stratégiquement.
Le troisième avec 35% des individus fait confiance et structure tactiquement.
Quant au gros des effectifs avec 45%, il fait confiance mais structure procéduralement.
En période de stress, les unificateurs sont plutôt sanguins, les clarificateurs colériques, les activateurs flegmatiques et les stabilisateurs mélancoliques. Cependant il faut se hâter de vérifier chaque profil au cas par cas, car on peut par exemple trouver un profil clarificateur [le Problem Solver], qui aura tendance à être flegmatique en cas de stress intense.

profils
Voici un descriptif succin des différents profils.

fréquences
Sont représentés ici les fréquences par profils. C'est à dire la part de chacun dans la population globale.
Ce sont des moyennes, car il existe des écarts entre hommes et femmes.
Le profil P1 est de 19,4% chez les femmes et de 8,1% chez les hommes.
Le profil le mieux représenté chez les hommes est à 16,4%, alors que chez les femmes le profil P6 est à 6,9%.
Les extrêmes sont ainsi 19,4% pour le profil P1 femmes et 0,9% le profil P16 femmes.
L’écart aux moyennes est très significativement important.

compatibilités
Les fonctions cognitives, selon les travaux de Jung, se répartissent selon 16 profils. Ce tableau les répertorie, et les croise entre eux, aux fins de faire apparaître les meilleures et les pires compatibilités.
Nous pourrons lire ici, que le profil P4 est en parfait accord avec le profil P1.
Par contre, lorsque l’on est de ce profil, les risques d’incompatibilité sont importants avec les profils de P9 à P16. Pour illustrer, quelqu’un de très impulsif, dans le sens que ses réactions sont émotionnelles et spontanées, aura des difficultés à travailler au quotidien avec quelqu’un au contraire pesant tout le temps toutes ses décisions.
De même un profil introverti [environ 50% de la population], se mettra en retrait d’une manière ou d’une autre, car n’apprécie que peu le travail en groupe.

• sources
wikipedia.org/wiki/Socionics
www.socionics.com/main/intro
www.sociotype.com
wikipedia.org/wiki/Socionique
wikipedia.org/wiki/Big_Five

• Pour votre initiation, si vous souhaitez connaître votre profil a priori, remplissez ce questionnaire et nous vous adresserons une première ébauche de votre fonctionnement préféré, à savoir comment vous récupérez l'information et comment vous prenez vos décisions.

designed by L.Theme