disclaimer

les limites de l'exercice

• L’âme humaine est profonde et insondable. Par habitude, par paresse, par manque de formation initiale, … pour la majorité d’entre nous, nous échappons souvent à nous même. Et pour une marge encore trop importante, certains ne peuvent que constater leurs erreurs a posteriori.

• Nous sommes dans le cadre des sciences humaines. Elles ne sont pas des sciences "dures", comme la physique ou les mathématiques. Il n'en reste pas moins qu'elles s'appuient sur des théories éprouvées et solides.

• Concernant ici, celles que nous qualifions d'ingénierie sociale, elles sont tout aussi précises.

• Les limites et marges d'erreurs, cependant, ne viennent pas des modèles, largement éprouvés ici et là, mais de l'homme qui entre dans l'équation.

• Le Praticien, pour des questions de sur-interprétation parfois. Mais surtout par le répondant, en fonction de sa sincérité, de son humeur du moment, de son alignement par rapport à soi même, ... donc un système qui ne convient pas aux personnes trop "décentrées".

• Il s'agit dans un premier temps, d'une appréciation individuelle et d'une expression déclarative. D’où la nécessité de rencontre et d'expertise pour interpréter et clarifier.

• Concernant les questionnaires et tout le matériel, il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses. Toutes sont valables et normales. Comme il n'y a pas de profil meilleurs que d'autres. Il faut de tous pour faire un monde. Sachant que vous êtes bien plus complexes que tous ces tests qui sont par essence réducteurs.

• Il est question avec nos solutions d'être opérationnel, et d'appréhender 70-80% des situations et événements du quotidien, personnels, professionnels.

• Une approche plus approfondie, et bien plus longue, ne nous semble justifiée que pour des sujets ayants de vraies préoccupations comportementales avérées.

intranet

designed by L.Theme